top of page
  • goldschmitemilie

Nus comme des vers



L'humain est-il beau ?

Même habillés de souillons luxueux,

Produits par des marques crasses

Qui ont pour seul cachet

De chier sur l'humanité ?

Même avec sa peau grasse,

Imbibée de pollution,

Et ses cheveux parfumés au plastique ?

Même avec ses yeux grands ouverts

Sans rien voir sinon la lumière des néons ?

Même avec ses mains lisses

Et son regard plein de cicatrices ?

Même avec son gros cerveau,

Dans une tête trop pleine,

Portée par un corps trop vide,

Au muscles atrophiés

Ou dopés à l'artificialité

Des salles de muscu ?


Qu'y a-t-il d'humain dans cet animal

Qui croyant avoir échappé à l'état sauvage

S'est condamné à l'esclavage ?

L'humain est beau lorsqu'il ne cherche

Pas à ressembler à l'animal des villes,

Qui se nourrit de honte

Et de pudeur.

Convaincu que c'est sa nature

Qui le pousse à se cacher,

Il vit dans la peur

Du monde animalier

Qu'il veut voir soumis

Plutôt que partagé.


Aussi bien que chacun né nu,

Toute la pudeur du monde

Ne saurait effacer l'animalité

Des ébats qui donnent la vie.

L'humain est sauvage quand il féconde.

La parure n'est qu'hypocrisie.

L'humain nu est beau,

Car il ne sait rien,

Ou oublie un instant

La fierté humiliante

Des hommes à l'abri des vêtements.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page