top of page
  • goldschmitemilie

N'usurpez pas l'usure

Qu'allons nous faire

De tout ce temps à perdre ?

Meurt-on jeunes et vigoureux ?

Où tout abîmés quand on est vieux ?

N'est-ce finalement pas une jolie destinée

Que de passer son temps à s'user ?


Aux visages des vieilles toutes maquillées

Dont on voit les rides difficilement masquées,

Pourquoi cacher la trace évidente

D'une vie lente,

Qui creuse de jolis sillons

Là où se sont dessinés les sourires,

Là où ont coulé les larmes

Et se sont forgés les souvenirs ?

C'est un triste abandon,

D'oublier qu'être une femme

C'est aussi vieillir.


Moi j'ai peur de mourir

Avec toutes mes dents.

C'est pas tant pour vivre longtemps

Et il faudra sûrement un peu souffrir,

C'est le coût de l'âge,

Ce que vaudra mon témoignage.

Je veux constater l'écoulement du temps.

Me satisfaire de ma mémoire

Que je crains de perdre en vieillissant.

Il y a tant de choses à voir

Et qui s'égareront avec le temps.


J'ai peur de voir un jour,

Devant mon miroir,

Mon corps tout rabougri.

J'ai peur de vivre toujours

Et même de mourir.

J'ai peur de la vie

Et je rêve de vieillir.


Alors je marche dehors.

je regarde les arbres qui sont vieux

Mais qui vivent encore.

Je me promène sur les falaises

Et je m'approche du bord.

Je ferme les yeux

Pour mieux voir le vide

Et ressentir le malaise

Que certains appellent vertige.

Si j'ai tellement peur de tomber

C'est parce qu'après

Je ne pourrai plus monter.

Alors je veux vieillir pour que

Seul mon corps puisse m'arrêter.

Si je pouvais choisir comment,

Je voudrais mourir d'épuisement.

Voilà ce que je veux pour notre futur;

Que la vie ne nous ait pas à la chute,

Mais à l'usure.



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page